Voyagez Local en Islande

Partir à la recherche des macareux en Islande

puffin-macareux-islande

Halló ! Je m’appelle Matta et je vis à Reykjavik depuis maintenant 35 ans. Passionnée par mon pays, je vous amène à sa découverte !

Vous êtes nombreux à venir en Islande avec l’espoir de croiser les fameux macareux, ou puffins comme on les appelle ici : les oiseaux emblématiques de l’Islande ! Ce petit volatile facilement reconnaissable grâce à son bec coloré n’est visible que de mai à août en Islande.

macareux-islande

Devenez un ornithologue à Látrabjarg, la falaise aux macareux

S’il y a bien un endroit en Islande où vous avez des chances d’apercevoir de près des macareux, c’est bien à Látrabjarg dans les fjords de l’Ouest. Point le plus septentrional de l’Islande, c’est aussi un haut lieu de fréquentation des oiseaux marins ! Observez le ballet fascinant des milliers d’oiseaux que l’on peut trouver ici : il est parfois possible d’approcher les animaux à moins d’un mètre !

macareux-falaise-islande

S’aventurer au Cap de Hornbjarg, le paradis des macareux en Islande

Accessible pour les trekkeurs expérimentés et pour les amateurs lors des excursions organisées, le cap de Hornbjarg dans les fjords de l’Ouest se mérite ! Une fois bien équipés, découvrez l’immense territoire du Hornstrandir déchiqueté par les fjords et les falaises : c’est l’une des réserves naturelles les mieux gardées de l’Islande. Profitez de ce périple pour admirer les millions d’oiseaux marins qui ont trouvé refuge dans cette nature sauvage. Si les macareux y sont nombreux, vous pourrez également observer des sternes arctiques, des fulmars ou encore des cormorans… Les amoureux des oiseaux seront ravis !

falaise-islande

Les falaises de Dyrholaey et la plage de Vik

Lieu incontournable des excursions dans le Sud de l’Islande, les plages noires de Vik et les falaises de Dyrholaey sont également des refuges de prédilection pour les oiseaux marins !
Pensez à prendre vos appareils photo, même si vous ne croisez pas de macareux, les paysages à couper le souffle méritent à eux seuls le détour.

macareux-rocher-islande

L’île de Papey depuis le fjord de Djúpivogur

En vadrouille du côté des fjords de l’Est ? C’est l’occasion ou jamais de monter à bord d’un ferry, direction la petite île de Papey ! Véritable concentré d’Islande, ce territoire regorge de mythes et de légendes où il faut veiller à ne pas déranger les habitats des elfes ! Sanctuaire pour les oiseaux et macareux en période de nidification, l’île de Papey est aussi connue pour abriter une population de phoques gris. Sortez vos jumelles !

puffin-macareux-islande

À la découverte des autres animaux sauvages d’Islande

Si en Islande le macareux est roi, il n’est pas le seul animal sauvage que vous pourrez croiser lors de votre voyage ! À l’Est, quelques milliers de rennes importés de Laponie vivent à l’état sauvage : pour avoir la chance d’en croiser un, il faut s’armer de patience et surtout être le plus discret possible ! Et si vous rencontriez les tous premiers habitants de l’Islande ? Partez dans les fjords de l’Ouest ou dans la réserve naturelle de Þórsmörk pour faire la connaissance des renards arctiques : ce sont les seuls mammifères indigènes de l’Islande !

renard-arctique-islande

Conseils d’une locale pour observer les animaux en Islande :

– Les macareux sont souvent en mer, alors pour avoir la chance d’en croiser, rendez-vous de préférence le soir ou le matin !
– Soyez vigilants lorsque vous observez les macareux ! Si leurs nids sont toujours haut-perchés, pensez tout de même à regarder où vous marchez pour ne pas glisser…
– Contactez-moi pour votre prochain voyage en Islande, je serais ravie de pouvoir vous aiguiller au mieux en fonction du temps de votre séjour et de vos envies !

Matta.

→ Contactez-nous pour organiser votre voyage local

Ajouter une réponse